Découvrir Les mines d’argent Rois Francs de Melle | Poitou-Charentes

mines d’argent Rois Francs de Melle poitou charentes
mines d’argent Rois Francs de Melle poitou charentes

Les Mines d’argent Rois Francs  de Melle

Melle fut par le passé, un haut lieu (atelier) monétaire Royal, durant le moyen Age le petit fils de Charlemagne, lui donna même l’exclusivité de la frappe de la monnaie pour toute la Province d’Aquitaine, et il prit fin en 1189, par la volonté de Richard Cœur de Lion. Aujourd’hui, le temps est passé, mais il est toujours possible de se replonger dans ce glorieux passé, en visitant ces magnifiques mines , constitués de galeries de calcaire, et où l’on a reproduit, les couleurs, les bruits et y inclus l’environnement de l’époque.

En effet un jardin carolingien a été reconstitué, en tentant de simuler ce qui existait au Moyen Age, époque où les hommes exploitaient les mines : avec des plantes comme la joubarbe, l’épeautre, la mandragore, la saponaire et la bourrache.
En pleine saison, il vous sera possible d’admirer ce jardin inspiré du plan du Moine de Saint Gail, où fleurissent toutes sortes de fleurs (plus de 100 espèces différentes) de l’époque, qu’elles soient médicinales, alimentaires ou textiles

 

Tourisme, Mines d’argent Rois Francs,  Melle,  Visites Guidées

mines d’argent Rois Francs de Melle

Les Mines ne proposent que des visites guidées à thèmes :

  • Histoire et Fabrication de la Monnaie, comme à l’époque du Moyen Age
  • Visite du réseau minier, avec des spectacles de sons et des lumières
  • Histoire de la Mine, avec explicatif sur les méthodes d’extraction, plomb et argent

C’est un retour au temps passé, des plus intéressants pour les petits et pour les grands, ou toutes les techniques passées sont dévoilées (extraction de plomb argentifère), et frappe des deux monnaies qui étaient l’obole et le denier.

 

Poitou-Charentes, Mines d’argent Rois Francs,  les Carolingiens

La mort de Charlemagne fur le signal, et à partir de là, ses successeurs (Les Carolingiens) décidèrent de ne frapper que des monnaies d’argent ; jusqu’à ce que plusieurs siècles plus tard, ne fut frappé l’écu d’OR. Les Mines de Melle au départ, se trouvaient sous la ville principalement, et sous Dagobert 1er, le plomb extrait était aussi envoyé en région parisienne (Paris), pour servir à la couverture des immeubles et des maisons. Le jardin Carolingien a acquis une telle renommée, qu’il est géré par une fondation  « Yves Rocher pour la nature », et tous ces spécialistes font revivre quotidiennement, les anciennes plantes fleuries d’un glorieux passé

Le jardin carolingien a été créé pour présenter les plantes qui étaient cultivées au Haut Moyen Age, période où les hommes exploitaient la mine. L’organisation spatiale du jardin n’est pas innocente. Elle est inspirée du plan dit du moine de Saint Gall, datant du IXe siècle, avec l’aide de spécialistes, en particulier le professeur Claude Charles Mathon, ethnobotaniste et chercheur au CNRS (Centre National de Recherche Scientifique).

En pleine saison, entre fin mai et début juillet, vous pourrez admirer plus de 100 variétés de plantes alimentaires, médicinales, textiles et tinctoriales.

Plus d’informations :