Tourisme : le secteur s’est redressé en 2021

cabanes de pecheurs en poitou charentes
0 0
Read Time:4 Minute, 14 Second

Atout France a publié sa note de conjoncture et mis en avant la résilience du tourisme en France sur l’ensemble de l’année 2021, mais aussi le début de l’année 2022.

On vous propose de découvrir dans cet article où en est le secteur du tourisme en France.

Des recettes atteignant 35 milliards d’euros

En 2021, les recettes touristiques internationales ont atteint les 35 milliards d’euros en France. Un chiffre toujours en-dessous de 2019, mais qui a néanmoins progressé en comparaison à 2019. La France conserve donc son leadership européen de ce point de vue et la note de conjoncture montre donc que le secteur du tourisme tend à se redresser doucement après une année difficile.

Ainsi, sur l’année 2021, le volume de nuitées des résidents est presque revenu au niveau de 2019. Dans la même lignée, les flux internationaux continuent de réduire les écarts avec les standards d’avant le début de la crise sanitaire. Et alors que la plupart des pays européens ont connu une chute importante de leurs recettes internationales, la France montre en revanche une plus forte résilience.

La fréquentation hôtelière est toujours en retrait

C’est du côté des hôteliers que les nouvelles sont les moins réjouissantes. La fréquentation hôtelière tend à rester en retrait et le début de l’année 2022 confirme cette tendance, alors que les taux d’ouvertures de ces établissements sont revenus à ceux d’avant la pandémie. En janvier, les indicateurs laissaient transparaître un redressement lent, mais net en comparaison au même mois de l’année précédente. Le déficit d’occupation reste néanmoins élevé, les Français préférant louer dans un camping dans les Landes plutôt que dans un hôtel de la capitale, par exemple.

La France, une destination toujours prisée

Pour autant, la France demeure une destination très prisée, à la fois par les Français et les étrangers. Plus de 80 % des personnes interrogées par Atout France projetaient ainsi d’y réaliser un séjour durant les six prochains mois. Une dynamique qui s’est largement ressentie cet hiver, les Français étant partis massivement à la montagne. Une tendance qui semble d’ores et déjà se confirmer pour l’été prochain. En janvier, 15 % de réservations supplémentaires étaient déjà constatées en comparaison à 2019. On fait d’ailleurs le point sur les destinations préférées des Français.

Lire :   Où séjourner à l'île de Ré pour vos vacances ?

Les destinations préférées des Français dans l’Hexagone ?

Bien évidemment, parmi les destinations qui ont la cote, on retrouve tout d’abord la mer. Le quart sud-est de la côte méditerranéenne et la Corse sont des espaces géographiques qui progressent tout particulièrement. Il faut dire que ces destinations en font rêver plus d’un. Détente, soleil, plage et chaleur sont de mise. La foule ne semble alors qu’un petit détail.

Par ailleurs, l’accès au bassin méditerranéen reste relativement simple, d’où que l’on vienne en France. Outre cette valeur sûre, la côte Atlantique est également très prisée. Les spots touristiques ne manquent pas, notamment en Poitou Charente ou au Pays Basque.

La montagne prend de l’importance en été aussi

Autre destination qui prend de l’importance en été au fil des années, la montagne. Les Français sont de plus en plus à se laisser tenter par l’expérience, alors que les stations s’efforcent de développer les activités quatre saisons. Ainsi, la randonnée n’est plus la seule option. Le VTT s’est largement développé, notamment avec l’arrivée des modèles électriques.

Il est ainsi possible d’en louer dans toutes les stations de l’arc alpin, mais aussi dans celles des Pyrénées. Partir en montagne à la saison estivale est souvent considéré comme une façon de se ressourcer. Mais alors que le tourisme commençait tout juste à se relancer, quelles sont les perspectives pour cette année ?

Quelles perspectives avec la situation géopolitique européenne ?

Alors que la dynamique du tourisme était positive, le secteur risque de devoir se confronter à de nouvelles turbulences en raison du contexte géopolitique en Europe. Si au niveau global les recettes internationales liées à la clientèle russe sont relativement faibles, étant à hauteur de 1,2 %, d’autres éléments pourraient impacter le tourisme.

Lire :   Royan, un havre de paix pour passer sa retraite au soleil

Le prix du pétrole et la hausse du coût des carburants, tout d’abord. Cette inflation pourrait avoir des conséquences sur le pouvoir d’achat des Français, mais aussi des touristes internationaux. Les taux d’échanges, quant à eux, étaient relativement stables jusqu’à présent. Mais le contexte géopolitique pourrait bien changer la donne. Or, il est impossible de prévoir à l’heure actuelle si l’impact serait en faveur, ou non, de l’Euro et donc de la France.

Enfin, toutes les questions relatives aux trajets long-courriers provenant de certains pays pourraient aussi avoir une influence sur le dynamisme du tourisme.

De belles perspectives à court terme

Le tourisme français a donc de belles perspectives devant lui, notamment à court terme. La saison hivernale a été un franc succès et les stations de ski ont pu enregistrer des chiffres records. Et si l’été s’annonce plutôt bien, reste à voir comment évoluera la situation géopolitique en Europe. Il reste cependant certain que la France pourrait tirer son épingle du jeu.

Autres articles

About Post Author

Marc Muret

Marc Muret | Un professionnel de l'information sur internet avec le site Poitou Charente. J'anime l'équipe de journalistes pour la rédaction des contenus et développe l'image du site internet pour lequel je travaille
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Marc Muret