Handicap Psychique et Handicap Mental

LE HANDICAP PSYCHIQUE ET  MENTAL

  • Les aides du FIPHFP sont présentées dans “Le dispositif d’accompagnement pour l’emploi des personnes en situation de handicap”. Elles visent à accompagner les agents en situation de handicap psychique, mental ou cognitif dans une approche globale, à la fois médicale, professionnelle et sociale. 
    • Evaluation des capacités professionnelles de la personne,
    • Soutien médico-psychologique,
    • Accompagnement sur le lieu du travail,

Consulter le guide des interventions du FIPHFP  – Edition décembre 2016 – page 68 –  FICHE 25 “Le dispositif d’accompagnement pour l’emploi des personnes en situation de handicap”

 

  • Les prestations ponctuelles spécifiques sur le handicap psychique : le groupement régional Poitou-Charentes
  • Les temps forts organisés sur le thème du handicap psychique avec la contribution de Handi-Pacte PC
    • “Les troubles cognitifs et le retentissement sur l’emploi et l’insertion” – comité des employeurs publics du 15 novembre 2016 –
    • Les conseillers des missions locales de Poitou-Charentes sensibillisés au handicap psychique organisées dans le cadre du Plan Régional d’Insertion des Travailleurs Handicapés (PRITH).
    • Le groupe de travail Handipacte sur le handicap psychique. 
    • La conférence régionale de décembre 2015 organisée par le pole handicap de l’ARFTLV.
  •  Les publications
    • “Clarification des approches du handicap psychique et du handicap mental” – Document réalisé par Raisons de plus dans le cadre de la journée d’échanges de pratiques Handi-Pacte du 10 juillet 2014.
    • L’inclusion socioprofessionnelle des personnes en situation de handicap psychique, mental et cognitif” : une publication du conseil scientifique du FIPHFP.
  • Les interviews Handi-pacte des acteurs régionaux
    • Jean Renaud, délégué régional de l’Unafam,
    • Isabelle Hugot Esat (Etablissement et Service d’Aide par le Travail) Messidor de Rochefort.
    • Jacques Bouchand, Enseignant chercheur en sciences de l’éducation et Responsable du master “Intégration des personnes handicapées et en difficulté- Pôle universitaire niortais.
    • Charlottte, apprentie “agent polyvalent de restauration” à la mairie de Vouneuil sous Biard  : “CONTINUER A TRAVAILLER ET A PROGRESSER – Je termine ma deuxième année de CAP “agent polyvalent de restauration”. J’espère avoir mon diplôme et pouvoir continuer à travailler dans une cantine telle que celle-ci. Revenir en milieur protégé serait un échec. J’ai beaucoup progressé depuis que j’ai commencé cette formation. Je suis parfois lente mais je suis une battante. Je rencontre des difficultés mais je progresse ! …/… Pascale mon accompagnatrice du pôle insertion Sarah (Service appui régional pour l’apprentissage des personnes handicapées) est là pour trouver les solutions….Et puis mon maître de stage me connait bien maintenant. Il sait que j’ai besoin de lui. Il sait aussi ce que je suis capable de faire.” Témoignage paru en 2015 : Recruter un apprenti en situation de handicap : mode d’emploi à l’usage des employeurs publics.