La différence entre un IPN et un IPE

différence entre un IPN et un IPE
0 0
Read Time:3 Minute, 59 Second

Incontournables dans le domaine de la construction, les poutres IPE et IPN sont des matériaux reconnus sous divers acronymes.

Elles sont toutes utiles pour soutenir et renforcer les murs porteurs, les planchers ainsi que le toit d’un bâtiment. Toutefois, ces poutres sont différentes l’une de l’autre. Afin d’optimiser leur utilisation, il est nécessaire de pouvoir les différencier. Voici ce que vous devez savoir.

Qu’est-ce qu’un IPN ?

Encore appelé « poutrelle en I à ailes inclinées laminées à chaud », un IPN est une poutre (souvent métallique) utilisée par les entreprises comme matériau de construction. Elle a la capacité de supporter une charge très importante, quel que soit son positionnement (verticale ou horizontale).

De plus, un IPN permet de renforcer une cloison. Il est utilisé en soutien afin d’ouvrir un mur porteur.  C’est donc un matériau qui permet de garantir une bonne sécurité sur le chantier et d’éviter de faire des travaux inutiles.

Faites donc un tour sur le blog « Rénover & Construire » si vous souhaitez en savoir plus sur une poutre IPN ou IPE. Aussi, si vous êtes un passionné de l’immobilier en général ou des travaux de construction et de rénovation en particulier, vous ne serez certainement pas déçu de le visiter. À travers les formations offertes, le blog « Rénover & Construire » vous permettra de démarrer vos investissements immobiliers en toute sécurité.

Qu’est-ce qu’un IPE ?

Encore appelé « poutrelle à profil Européen », un IPE est un type de poutrelle en acier de construction, laminée à chaud, en forme de I. Il fait partie des produits longs dans la famille des poutrelles acier.

De dimensions normalisées, la poutre IPE est utilisée aussi bien en construction que dans la charpente métallique. De plus, elle est utilisée dans l’extension ou la réhabilitation des travaux de génie civil.

Lire :   Comment casser un mur porteur? 

Par ailleurs, les dimensions d’un IPE sont standards et leurs masses ainsi que leurs propriétés respectives sont fixées dans la norme EN 10365. La poutrelle IPE est composée d’une membrure supérieure représentée par les ailes et d’une membrure inférieure. Enfin, la poutrelle IPE est souvent associée à des tôles noir acier ou encore des profilé acier.

La différence entre IPN et IPE

Comme vous l’avez surement déjà remarqué, les poutres IPN et IPE ont toutes les deux en commun la forme I. La différence entre ces deux poutres réside principalement dans la forme de leurs ailes.

En effet, le terme « ailes » désigne les extrémités représentées par la base et le haut de la poutre. Encore appelés semelles, les ailes des poutres IPN et IPE sont les éléments qui vous permettront d’établir la différence entre ces deux poutres.

En ce qui concerne la poutre IPN, les ailes sont conçues pour avoir une position inclinée avec une pente de 14%. Cette inclinaison offre à l’IPN une plus grande densité à sa base et donc beaucoup plus de robustesse. En leur centre, leur épaisseur est beaucoup plus grande que sur les bords des ailes.

Quant à la poutre IPE, les deux ailes sont parallèles et ne sont pas du tout inclinées. Leur épaisseur ne varie pas du tout entre les bords des ailes et leur centre. Enfin, étant plus dense, la poutre IPN peut s’avérer beaucoup plus lourde que la poutre l’IPE même si elles sont de mêmes dimensions.

Utilisation pour un mur porteur ou terrasse suspendue

Que cela soit pour un mur porteur ou une terrasse suspendue, vous auriez besoin des poutres IPN et IPE. Tout d’abord, en ce qui concerne le mur porteur, il s’agit d’un mur qui soutient une grande partie de la structure sous laquelle il est dressé. En effet, il joue un grand rôle dans la solidité de la maison. Ainsi, pendant les travaux de rénovation, les IPE viennent jouer un rôle de substitution afin d’éviter un effondrement.

Lire :   Découvrir Les mines d’argent Rois Francs de Melle | Poitou-Charentes

Par ailleurs, lors des travaux de construction d’une maison, une poutre IPN sera posée dans le but de supporter son ossature et de maintenir son intégrité. Vous pouvez également l’installer lorsque vous doutiez de la solidité d’une maison ou quand vous voulez empêcher une maison mal construite de se déformer par exemple.

En ce qui concerne la terrasse suspendue, elle doit se reposer au moins sur deux poutres porteuses, ancrées au sol. La terrasse suspendue devra être renforcée par des poutres IPN afin d’assurer son maintien. De manière générale, elle se trouve au niveau du premier étage de la maison, à une distance de trois mètres du sol. Enfin, les poutres IPE comme IPN sont assez solides pour supporter des murs entiers ou encore des planchers d’étages supérieurs d’une habitation

About Post Author

Marc Muret

Marc Muret | Un professionnel de l'information sur internet avec le site Poitou Charente. J'anime l'équipe de journalistes pour la rédaction des contenus et développe l'image du site internet pour lequel je travaille
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Marc Muret