Immobilier : il faut en moyenne 24 000 euros d’apport pour investir en Nouvelle-Aquitaine

courtier avec un couple
0 0
Read Time:5 Minute, 28 Second

Alors que le montant moyen d’un apport est de 30 000 euros en France pour investir dans un bien immobilier, il est de 24 000 euros en Nouvelle-Aquitaine. Une tendance à la baisse par rapport à 2020. Si vous réfléchissez à investir dans la région, sachez qu’il peut être intéressant de s’épauler d’un courtier.

Un apport moyen en baisse en Nouvelle-Aquitaine

Si l’apport moyen a grimpé de 13 % au niveau national, il a donc baissé en Nouvelle-Aquitaine de plus de 2 000 euros. La ville de Bordeaux est d’ailleurs moins demandée depuis la crise sanitaire, les Français préférant désormais s’installer en milieu rural.

D’autres régions connaissent également une baisse du montant de l’apport, à l’exemple d’Auvergne Rhône-Alpes où il baisse de 5 000 euros. À la vue de cela et des taux relativement bas, il s’agit peut-être de la bonne période pour investir en Nouvelle-Aquitaine. Et pour cela, pourquoi ne pas s’appuyer sur un courtier ? Il vous permettra à la fois de gagner du temps et de l’argent.

Pourquoi faire appel à un courtier lorsque l’on cherche à investir ?

Passer par un courtier présente plusieurs avantages. Il vous permet tout d’abord de profiter d’un accompagnement pour que vous trouviez le bien et le prêt immobilier qui vous corresponde.

Un professionnel a souvent des taux qui sont négociés de manière directe avec les banques et plus bas que ceux proposés aux particuliers. Un courtier peut donc vous faire gagner de l’argent, mais aussi du temps puisque vous n’aurez à faire les démarches auprès de plusieurs banques pour comparer les propositions.

Faire appel à un courtier vous permettra de mettre toutes les chances de votre côté d’obtenir un prêt immobilier. Il vous aidera à constituer votre dossier et c’est lui qui le défendra auprès des banques. L’avantage est que ce professionnel connaît la politique des banques qu’il ira démarcher pour vous. Il sera donc apte à mettre en avant certains points de votre dossier pouvant faire pencher la balance en votre faveur.

Quand faire appel à un courtier ?

Il n’est pas obligatoire d’attendre d’avoir trouvé un bien pour engager un courtier. Son rôle est aussi de définir avec ses clients leur capacité d’emprunt et de faire un état des lieux sur la situation des futurs acquéreurs. Si vous êtes déjà propriétaire et que vous souhaitez renégocier votre prêt, un courtier peut également vous accompagner dans votre démarche. Il sera tout aussi à même de renégocier votre contrat.

Lire :   Comment choisir une fosse septique et quels sont ses avantages Aigrefeuille sur Maine ?

Lors d’un premier rendez-vous, un courtier aura besoin de documents pour enclencher le montage du dossier. Il faut alors fournir :

  • Un justificatif de domicile actuel.
  • Une pièce d’identité.
  • Les derniers avis d’imposition.
  • Les derniers bulletins de salaire.
  • Les derniers relevés des différents comptes bancaires.
  • Le compromis de vente s’il a déjà été signé.

Suite à cela, et quelle que soit l’étape à laquelle vous serez de votre projet, vous ciblerez avec le courtier les mensualités et la durée du prêt vous convenant le mieux.

Courtier oui, mais comment choisir ?

Les courtiers sont nombreux sur le marché. Le plus simple pour choisir celui qui vous représentera est encore de consulter les sites et avis sur Internet. En plus de vérifier la réputation d’un professionnel, il peut être intéressant de procéder au feeling. Il ne sert à rien d’engager un courtier si vous n’avez pas confiance en lui. Afin de faire son choix, il est aussi important de regarder s’il ne travaille qu’avec ses établissements partenaires ou, au contraire, s’il met en concurrence un grand nombre de banques. Dans le second cas, cela vous offrira sûrement la possibilité d’obtenir un prêt plus avantageux, toutes les portes étant ouvertes.

Renseignez-vous aussi de la spécialité des courtiers. Ceux qui travaillent avec des assurances ne vous seront d’aucune aide dans votre projet d’achat immobilier. De même, si vous avez pour objectif d’acquérir un bien en Nouvelle-Aquitaine alors que vous résidez en Ile-de-France, optez pour un professionnel localisé dans votre future région. Il connaîtra d’autant mieux le terrain et les prix qui y sont pratiqués.

Quel prix pour un courtier ?

L’information importante à retenir ici est qu’un courtier n’est à rémunérer que si le prêt choisi est l’un de ceux qu’il a proposé. Les prix dépendront alors de deux facteurs. S’il s’agit d’un courtier en agence, 1 % du montant emprunté est généralement facturé. Pour les courtiers en ligne les tarifs sont fixes et la plupart du temps compris entre 950 et 1 400 euros.

Lire :   Avantages de la gravure pour communiquer avec des objets promotionnels

Depuis le 1er janvier 2013, ces professionnels sont dans l’obligation d’annoncer le montant des frais de courtage à leurs clients, ainsi que la façon dont ils sont calculés. Les honoraires doivent être spécifiés sur le mandat de rechercher signé par le client et ne seront réglés qu’après la signature de l’offre de prêt.

Les inconvénients de recourir à un courtier

Quelques points négatifs apparaissent tout de même à passer par un courtier. Faire appel à une personne externe, c’est confier son dossier à une personne qu’on ne connaît pas forcément. Il est donc important de faire confiance à son courtier et de ne pas remettre son travail en question puisque c’est de lui que dépendront vos futures mensualités de crédit.

L’autre inconvénient reste qu’un professionnel en courtage aura tendance à privilégier des établissements bancaires avec lesquels il a déjà travaillé. Il est donc tout à fait possible de douter de leur impartialité, même si leur objectif reste de vous permettre d’accéder à l’achat d’un bien immobilier. Il faut donc prendre le temps de se renseigner sur les différents profils avant de choisir le courtier qui vous accompagnera dans votre projet et vérifier qu’il dispose d’un numéro ORIAS. Sans lui, un professionnel du courtage ne peut exercer. Le numéro doit par ailleurs figurer sur tous les documents donnés au client.

Pour conclure

Une fois votre courtier choisi, il ne vous restera plus qu’à signer un contrat de courtage. Ce mandat est un document autorisant le professionnel à représenter son client auprès des banques. Le mandat de courtage est nécessaire pour trouver un prêt immobilier, mais aussi une assurance emprunteur ou une assurance santé, les courtiers n’étant pas toujours spécialisés que dans l’immobilier.

About Post Author

Michel canaille

Information Nouvelle Aquitaine
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %