Tout ce que vous devez savoir sur le contrôle technique automobile

contrôle technique automobile provins
0 0
Read Time:3 Minute, 42 Second

Le contrôle technique est une étape incontournable pour tous les propriétaires de véhicules en France. Cette réglementation permet d’assurer la sécurité des usagers de la route, en contrôlant l’état général des voitures et en vérifiant leur conformité aux normes environnementales.

Dans cet article, nous abordons les questions essentielles concernant le contrôle technique : quand faut-il le passer, que se passe-t-il si votre voiture ne passe pas ce dernier, quels éléments sont vérifiés, et peut-on réparer soi-même son véhicule avant cette étape cruciale ?

Quand dois-je passer le contrôle technique automobile ?

Pour déterminer le bon moment pour réaliser un contrôle technique, il convient d’abord de distinguer deux situations :

  • Le premier contrôle technique, qui a lieu quatre ans après la date de première mise en circulation de la voiture.
  • Les contrôles techniques périodiques, qui doivent être réalisés tous les deux ans à compter du premier contrôle pour les véhicules particuliers de moins de 3,5 tonnes.

La date précise du prochain contrôle est inscrite sur le procès-verbal (PV) du dernier contrôle passé, ainsi que sur le certificat d’immatriculation (carte grise).

Mieux vaut ne pas tarder à effectuer le contrôle, car tout dépassement du délai entraîne des sanctions : amende de 4e classe et immobilisation possible du véhicule en cas de contrôle routier. De plus, lors de la vente d’un véhicule, le vendeur doit présenter un PV de contrôle technique datant de moins de six mois.

Que se passe-t-il si mon véhicule ne passe pas le contrôle technique ?

Suite au contrôle technique, votre voiture peut être catégorisée selon deux niveaux de défauts :

  1. Les défauts mineurs, qui n’empêchent pas la circulation. Ils doivent toutefois être réparés rapidement pour éviter une question de sécurité. Dans ce cas, il n’y a pas de contre-visite obligatoire.
  2. Les défauts majeurs, qui représentent un danger immédiat pour les usagers de la route. Si votre véhicule présente l’un de ces problèmes, vous disposez d’un délai d’un mois pour effectuer les réparations nécessaires puis repasser une contre-visite. Cette dernière vérifie uniquement les éléments concernés par les défauts majeurs constatés.
Lire :   Quels sont les prestataires de service à embaucher pour un mariage en 2022-2023 ?

Un refus de certificat ou un document défavorable par l’agent de contrôle rend votre véhicule inapte à circuler sur la route. Il est donc impératif d’effectuer les réparations adéquates rapidement.

Tarif et délai pour une contre-visite

Le coût de la contre-visite varie selon les centres de contrôle technique et les régions. Généralement, il est inférieur au tarif initial du contrôle. Concernant le délai, il n’existe pas de minimum légale entre le contrôle technique initial et la contre-visite : cela peut être fait dès que les réparations nécessaires sont réalisées.

Quels éléments sont vérifiés lors du contrôle technique ?

Le contrôle technique s’intéresse à plusieurs aspects de votre véhicule :

  • Identification du véhicule : numéros d’immatriculation et de série, papiers administratifs.
  • Sécurité passive : ceintures de sécurité, sièges, airbags, appuis-tête…
  • Sécurité active : freinage, suspension, direction, éclairage, signalisation…
  • Roues, pneumatiques et châssis.
  • Vision : pare-brise, nettoyage des vitres, rétroviseurs.
  • Pollution et niveau sonore : conformité aux normes environnementales et acoustiques en vigueur pour les émissions de gaz et le bruit.

Au total, ce sont près de 133 points qui sont minutieusement inspectés par l’agent chargé du contrôle technique.

Puis-je réparer mon véhicule moi-même pour le faire passer au contrôle technique ?

Il est tout à fait possible et souvent recommandé de réaliser certaines réparations ou vérifications avant un CT auto Provins  chez Autosur. Veillez cependant à bien prendre en compte les limites de vos compétences en matière de mécanique automobile. En cas de doute, il est préférable de consulter un garagiste professionnel.

Les points à vérifier avant le contrôle

Voici une liste des points importants que vous pouvez inspecter et ajuster par vous-même :

  • Niveau des fluides : huile moteur, liquide de refroidissement et lave-glace.
  • État des pneumatiques : usure, pression, profondeur des sculptures…
  • Rétroviseurs et phares : propreté et fonctionnement correct.
  • Signalisation : feux stop, clignotants, éclairage de plaque…
  • Essuie-glaces : bon état et fonctionnement sans traces.
Lire :   La procédure d’injonction de payer : Avantages et Conditions

Cependant, pour des éléments plus complexes liés au système de freinage, à la direction, aux suspensions ou encore au niveau sonore/pollution, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel.

En somme, passer un contrôle technique est une démarche nécessaire pour assurer la sécurité de tous sur la route et être en conformité avec les réglementations en vigueur. N’hésitez pas à vérifier et entretenir régulièrement votre véhicule pour éviter toute mauvaise surprise lors de cette étape importante.

About Post Author

Michel canaille

Information Nouvelle Aquitaine
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %